Lost in translation

Le titre de cet article peut paraître un peu éloigné des préoccupations du modéliste naval. Pourtant, si on travaille sur des modèles étrangers et anciens de surcroît, on est amené à traduire de nombreux documents pour connaître l'histoire du navire et mieux appréhender sa construction.
Et quand, comme moi, on a une connaissance basique de la langue de Shakespeare, qui permet simplement de ne pas mourir de soif dans un pub londonien, la tâche n'est pas aisée.
Mayflower en cale sèche (J.S. Johnston)
Le Lawson History of America's cup, ouvrage datant du début du 20ème siècle est intéressant car il décrit assez précisément les caractéristiques du Puritan. Dans une première tentative, j'avais traduit la phrase "The five lower strakes of the hull were of oak, and copper-fastened" par : les 5 premières virures inférieures de la coque étaient en chêne fixées par des clous en cuivre. Ça m'avait quand même un peu intrigué cette expression "copper-fastened" : était-ce "fixées par des clous en cuivre" ou "recouvertes de cuivre" ? Mon traducteur préféré me proposait "en cuivre fixées". Je connaissais l'usage de plaques de cuivre pour protéger la coque des attaques des tarets, mais dans ce cas, c'est l'ensemble des œuvres vives qui est recouvert, et non pas seulement les 5 premières virures. J'étais donc resté sur l'option "fixées par des clous en cuivre".
Ce n'est qu'en examinant de plus près la photo de Mayflower (construit par le même architecte l'année suivante) en cale sèche que je me suis aperçu qu'il y avait effectivement des plaques de cuivre fixées en partie basse de la carène. En triturant "copper-fastened" dans les moteurs de recherche, j'ai fini par arriver sur cette page. Il s'agissait donc bien d'une doublure de cuivre.

La représentation de ces plaques de cuivre sur une maquette au 1/50e pourrait sembler a priori difficile, mais il n'en est rien. On trouve sur des sites spécialisés en électronique des rouleaux de cuivre auto-collant. J'ai pris le parti de ne pas découper les plaques, ce qui serait un peu fastidieux et n'apporterait rien au niveau du rendu, car cette partie sera peinte ensuite. Il suffit donc de coller les deux bandes de cuivre de part et d'autre de la quille, puis de simuler la jonction des plaques en traçant de simples traits à l'aide d'un portemine très fin auquel on aura retiré la mine. Ce portemine nous sera encore très utile pour simuler les clous de fixation des plaques.

Collage de la 1ère bande de cuivre

La coque vue de dessous

Simulation des têtes de clous

avec un portemine
Le résultat final
Voilà, c'est tout pour aujourd'hui.
À bientôt pour de nouvelles aventures J
DD








Commentaires

  1. Je suis extrêmement déçue !... je croyais que ton traducteur préféré c'était moi... :-(

    RépondreSupprimer
  2. En vrai c'est toi, mais il m'arrive de te faire des infidélités ;-D

    RépondreSupprimer
  3. Je me marre toute seule en imaginant certains de mes élèves "un peu" gauchers des deux mains, s'attaquant à un tel travail de précision...

    Promis, si je les lance un jour sur de la maquette, je ferai plein de photos et j'alimenterai alors un site concurrent du tien.... mais à la couleur vachement plus humoristique je crains !!! ;-)

    Si je dis que tout ce travail de fourmi (tant dans la recherche que dans la réalisation) m'impressionne, je me répète par rapport à d'autres comm' que j'ai déjà laissés ici, mais c'est pas grave : les petits n'enfants comme DD ont besoin d'encouragements pour aller au bout de leurs projets.
    :-)

    RépondreSupprimer
  4. vraiment magnifique ce poste, et superbe réalisation!!! Suis en grand fane du puritan et ai également réalisé cette reproduction de Mamoli. Qui est effectivement assez approximative. Prochain projet, le même mais navigable!!! Cordialement, J-M

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci !
      Quant à votre prochaine réalisation, si vous avez besoin de renseignements, n'hésitez pas à me les demander, j'ai réussi à rassembler pas mal de documents d'époque.
      J'espère aussi avoir le plaisir de voir vos travaux.
      A bientôt. :-)
      DD

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés